1960 Novembre MOM un bébé souple bourré de kapok

Modérateurs : Noellie, Noellie

Répondre
Avatar du membre
coeurdepoupee
Messages : 2678
Enregistré le : 27 août 2014, 05:07
Localisation : Versailles Ile-de-France

1960 Novembre MOM un bébé souple bourré de kapok

Message par coeurdepoupee » 23 nov. 2015, 03:35

Dans le mois de novembre 1960, on propose de fabriquer un bébé souple bourré de kapok. Le matériel nécessaire se compose de kapok pour le bourrage, d'une tête et de mains en celluloïd, de satinette pour le corps.Les vêtements dont les tissus et les métrages sont donnés sont une culotte,une combinaison,une robe, un bonnet et des chaussures.
le résultat est magnifique mais quel travail!!
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.

Avatar du membre
Bidulbuc
Documentaliste
Messages : 1551
Enregistré le : 27 déc. 2011, 11:28
Localisation : Midi-Pyrénées

Re: 1960 Novembre MOM un bébé souple bourré de kapok

Message par Bidulbuc » 23 nov. 2015, 09:35

:merci1: :merci1: pour tous ces documents et ces patrons ! :bisous:

Avatar du membre
josette16
Messages : 1748
Enregistré le : 30 avr. 2014, 13:29
Localisation : charente

Re: 1960 Novembre MOM un bébé souple bourré de kapok

Message par josette16 » 23 nov. 2015, 10:48

:merci1: :merci1: des pages très interessantes.

Avatar du membre
Wendy
Administrateur
Messages : 14755
Enregistré le : 06 juin 2011, 19:01
Localisation : Ottignies-LLN, Belgique

Re: 1960 Novembre MOM un bébé souple bourré de kapok

Message par Wendy » 23 nov. 2015, 15:49

Super document. Merci !

L'idée de recouvrir les bras et jambes avec une "deuxième peau" amovible que l'on peut laver est absolument géniale ! Il fallait y penser.

Avatar du membre
lapetiteroberose
Messages : 1670
Enregistré le : 12 déc. 2013, 19:39
Localisation : Bretagne

Re: 1960 Novembre MOM un bébé souple bourré de kapok

Message par lapetiteroberose » 23 nov. 2015, 21:53

Bonsoir,

Quel magnifique bébé !

Merci beaucoup pour ce document !
Un jour, quand j'aurais du temps..... il faudra que je refasse le corps d'un pauvre poupon acheté dans mes débuts sur la baie. Son pauvre petit corps est intact mais en tissus de coton complètement "cuit" par le temps.
Ces explications me seront certainement utiles.
Reste à trouver le temps, ça va bien finir par arriver, la retraite !

Merci encore,
amicalement,
"Voici mon secret, il est très simple : on ne voit bien qu'avec le cœur. L’essentiel est invisible pour les yeux".
Antoine de Saint Exupéry, Le Petit Prince

Répondre

Retourner vers « LES POUPÉES »